L'histoire du Wakeboard    
   
 

Le wakeboard, créé par Tony Finn et alors appelé "skurf", est apparu au début des années 80. Le but principal de ce sport était alors de pouvoir retrouver des sensations de glisse comparables à celles des sports en vogue à cette époque (skateboard, snowboard, surf) sans avoir besoin de conditions météorologiques particulières (neige, vent, houle...). Des sportifs ont donc créé une planche similaire à une planche de surf en y ajoutant des cale-pieds de planche à voile : le skurf était né. Ce sport pouvait donc être pratiqué sur tous les plans d'eau : lacs, plans d'eau artificiel, rivières, mer et derrière n'importe quel engin à moteur.

  En 1996, la Fédération Française de Ski Nautique reconnaît officiellement le wakeboard et crée une commission dont l’objectif est de structurer le développement de cette discipline. Des formations de juges et d’initiateurs sont mises en place. La France accueille les Championnats d’Europe à Bourg-en-Bresse en 1999 et les premiers Championnats du Monde organisés par la Fédération Internationale de Ski Nautique en 2000 à La Grande Motte (34).

. En 2001, le wakeboard est une des disciplines des Jeux Mondiaux d’Akita au Japon.
. En 2003, les premiers Championnats d’Europe de Wakeskate ont été organisés à la Grande-Motte (34).

  . En 2006, le championnat du monde de Wakeboard Câble (qui s'est déroulé sur le téléski nautique JetLake de Feldkirchen en Autriche) a couronné un rider français : Laurent Peyrichou de Cergy-Pontoise qui devient donc le premier Français champion du monde de la discipline.
La preuve irréfutable que le wake est
plus ancien que l'on ne croit !
   
Source - Wikipedia
       
   Wakeskate    
       
 

Bien que des surfers se soient faits tracter par des bateaux auparavant, le Wakeskate est officiellement apparu en 1990 avec l'Américain Jasson Messer qui abandonna les chausses de sa planche pour faire des figures glissées ou pour utiliser des modules, à l'image du Skateboard sur le sol.
Depuis, cette discipline sœur du wakeboard ne cesse d'évoluer et de faire des émules à travers le monde. Contrairement au wakeboard, le rider n'as pas les pieds fixés à la planche ce qui en fait un sport ayant son propre style et ses propres chalanges.

 

Les planches mesurent en général entre 104cm et 114cm de long ce qui est bien plus petit que pour une planche de wake. Les cares sont généralement arrondis ce qui limite l'aggrésivité des prises de care. Les figures en wakeskate sont donc comparativement plus technique et plus difficile à réaliser qu'en wakeboard. Elles dérivent en fait plutôt des figures de skateboard (en wakeboard les figures ayant plutôt des similarités avec le snowboard).

Comme pour le wakeboard, on peut utiliser comme élément tracteur un bateau ou un téléski nautique. On peut également utiliser des jetskis ce qui ouvre d'autres possibilités : celui-ci ne produit peu ou pas de vagues mais on peut par contre accèder à d'autres défis : rampes, obstacles en eau peu profondes, etc...

       
   
   

2006 by Tonio